On se marie ! Mais quelle date choisir ? Et comment ?

 

J'ai l'impression d'enfoncer des portes de bar mais, au début, je suis partie dans pleins d'autres trucs et quand les gens autour de nous ont commencé à l'apprendre, ils nous demandaient quelle date on avait choisi. Exemple, regarder les faire-part alors qu'on n'a même pas le traiteur. Suffit Fluffy !

 

Euuuuuhhhhhhhh, une date ? Parce que le mariage ce n'est pas 3 mots écrits sur un post-it dans un vestiaire ?

 

Le choix de la date va dépendre de beaucoup de facteurs. On dit toujours qu'il faut réserver la mairie et la salle pour connaitre sa date mais je dis : Non (je dis qui, je dis combien ! Ah pardon, je me suis trompée de plateau). Je suis comme ça, moi, je suis une rebelle.

La date c'est vous qui la choisissez et personne d'autre. Exemple : vous vous êtes rencontrés un 4 Juin, c'est votre date symbolique, celle où tous les ans vous faites un truc de dingue, il n'est donc pas envisageable pour vous de célébrer votre union un autre jour (oui, hein, comment ?). Alors, croyez-vous vraiment que vous allez vous marier un 5 juin tout ça parce que tatie machin ne peut pas où que telle salle n'est pas libre ?  Non ou alors c'est que cette date n'est pas si importante pour vous. Quand vous voulez quelque chose, tout le reste passe à côté. La salle, le repas, les horaires, les gens, vous vous fichez de tout tant que vous avez la date qui veut tout dire pour vous.

Ça fait gnagnan de dire ça mais je pense que beaucoup l'oublie : vous ne vous mariez pas pour les autres mais pour vous. Donc si un point vous importe énormément, on s'en fout que ça ne plaise pas à certains ou certaines. Vous le faites et c'est tout. C'est vous qui allez rester avec le gout amer d'un mariage qui vous aura déçu toute votre vie, pensez-y...

 

C'est bon, vous avez bien chialé et vous avez bien le moral dans les chaussettes ? Alors c'est parti !

 

Comme je le disais juste au dessus, définissez les points essentiels pour vous. Nous, parce qu'ici on est quand même censé parler de mon mariage, c'était le prix. On veut se marier, oui, faire la fête, oh que oui mais pas à n'importe quel prix. Le Loup était prêt à envisager deux restos, un avec les amis, l'autre avec la famille et basta ! Bon, je n'en étais pas là non plus, hein, si j'avais de l'argent je me payerais le mariage de princesse cucul la praline dont je rêve mais la vie... N'est pas une pute, nooon, la vie est une sale pouffiasse avec du papier cul collé aux chaussures. Donc, notre leit motiv : pas cheeeeerrrrrrr.

Comme ça, c'est dit : Team Radin.

 

La période nous importait peu mais quand même. Ma robe est à bustier et je refuse de couvrir mes épaules donc je devais avoir chaud. En dehors de la haute saison, ça laissait peu de choix. On a donc opter pour un samedi début septembre tout en ne se fermant pas l'esprit à une date plus tard dans l'automne (moins fan pour mes photos mais, hey, on a dit l'essentiel !).

Ayant choisi notre période, il fallait choisir le lieu. Lorsque nous rentrons en France, on vit chez ma soeur à Paris, la famille du Loup vit à Paris, ma famille est en région parisienne, nous sommes des parisiens dans l'âme : bref, vous l'aurez deviné, nous avons choisi Paris. Le choix a vraiment été facile pour nous, ce n'est pas là dessus qu'on s'est posé le plus de questions !

De là, a commencé la descente aux enfers. OK, j'exagère peut-être un peu mais ces deux mois passés à envoyer des demandes de devis à la chaine et à recevoir des tarifs dignes d'un palace indien (alors que la salle n'es qu'un pauvre gymnase pourri à la limite du périph'!) m'ont passablement atteint. On a très fortement pensé à abandonner et à se marier en région parisienne mais, et là, je remercie du fond du cœur l'inventeur d'internet, qui qu'il soit, on a trouvé the salle (ouais, ouais, je sais, je spoil). Je vous plante le décors :

Désespérée, tremblante et en larmes dans mon plaid triple épaisseur marron à seulement 24,99, je tape "salle Paris pas chère". Je tombe sur des salles déjà vues (et pas pas chère DU TOUT) ou bien sur des sites glauques avec des annonces un peu cheloues. Désespérée (je l'ai déjà dit, non ?), je clique sur quelques annonces et tombe sur des photo de kékés en boite de nuit, sur des salles trop petites (faut caser 80 invités quand même) ou bien trop loin, bref, la mortadelle. Et là, ET LÀ. Je clique, la salle est sur Paris. Les photos sont cools. Même méga cools. La salle est immense, 6 pièces, de quoi contenir 80 invités, des animations, piste de danse, cuisine et une chambre pour ceux qui veulent se coucher tôt. Je cherche, je fouine, non, pas de pièges, les gens disent que c'est une sale peu chère, j'y crois pas, je pleure, je dépoussière ma bible et j'envoie mon mail. J'avais le corps tellement croisé, que j'ai failli choper un torticolis.

Et je suis restée ainsi pendant 2 jours.

J'ai reçu une réponse rapidement : 1300€ pour 8h (vigile compris) un vendredi soir et 1800€ un samedi soir. Queuwa ?? Moins de 5000€ pour une soirée complète et avec une salle plus grande qu'un studio d'étudiant en médecine ? J'ai failli demander au mec s'il était un spam.

 

 

Je n'y ai pas cru au début, j'ai questionné le mec, j'ai regardé des tonnes de photos pour essayer de me décevoir mais non, cette salle avait tout pour elle. Finalement, j'envoie ma sœur en éclaireur et elle revient avec une vidéo qui me conforte dans mon idée : c'est LA salle. Le coup de cœur, c'est important. Au final, la salle ne ressemble pas du tout au type de salle dans lequel je m'imaginais me marier mais... Le prix quoi. Le prix. Cela était déterminant pour nous et j'avais peur de finir dans une cave dans le 93 et finalement, je vais me marier dans une salle de style loft new-yorkais dans le 20ème.

 

La classe à Dallas ou pas ?!

 

Bon, on n'est pas la team radin pour rien puisqu'on a décalé la date en août pour pouvoir prendre la salle un vendredi ET avoir nos amis les profs. Pas bête la guêpe !

 

Alors, si je peux vous donner un conseil pour choisir votre date de mariage : suivez votre première envie. Si une date pop dans vote esprit, n'essayez pas de la ranger dans un coin pour satisfaire à un autre besoin. Saisissez là et cherchez toutes les salles libres à ce moment là, quitte à se marier dans un coin différent de celui imaginé à la base. Si c'est autre chose qui conditionne la date, eh bien, suivez votre instinct ! Et ne laissez personne décider pour vous.

 

 

 

P.S : l'inventeur d'internet, c'est lui.

P.S bis repetita : Je n'ai pas mis la salle intentionnellement, je souhaite garder la surprise pour mes invités. Si vous la souhaitez, demander la moi en commentaire et je vous enverrai un mail !

Ajouter vos commentaires

0 / 1400 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 1 et 1400 caractères

Participant à cette conversation

Commentaires (4)

  • Invité (Rose Rouge)

    Permalien

    Tu te maries ?!
    J'ai loupé plein de trucs moi...

    Du coup, félicitations :-)

    Et la salle est chouette, effectivement (Par contre, faudrait prendre un 'tit peu en compte les innombrables montées et descentes d'escalier que tu vas faire pour le choix de la tenue, du coup. Ça serait bête que tu te rétames parce que tu t'es pris les pieds dans une super robe de princesse ^^).

    Allez, je te laisse.
    *s'attaque aux articles qu'elle n'a pas encore lus*

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: Rose Rouge Permalien

    Je suis tellement en retard moi aussi >< Je ne te jetterais pas la pierre !

    Ouiiii, j'ai fait ma demande cet été :) C'est pris en compte, j'ai une grande traine mais la robe est plate et rase le sol devant moi donc ça ne posera pas trop problème. De toute façon, à part pour manger, quand tu es descendu tu ne remonte : ya des toilettes, la piste de danse et la salle de repos.

  • Invité (denniskamels)

    Permalien

    ça sent l'amour dans l'air. :p Je vous remercie pour les conseils. Vous savez, ma cousine s'est mariée l'année dernière et la réception a eu lieu à côté d'un camping en vendée pas cher, mais c'était très réussi et très original.

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: denniskamels Permalien

    Je ne critique surement pas des salles de types camping ou autre, étant limitée à Paris nous n'avons pas pu envisager de mariage en plein air (sauf si on est prêt à vendre papi/mamie) mais ça devait être chouette, j'imagine bien !

Propulsé par Komento