Vous prendrez-bien un p’tit dépistage en plus, pour la route ?

 

 

 

 

Source.

En ce moment, vous ne pouvez pas passer à coté de La grande cause du moment : Le Cancer du Sein.

Vous devez surement en avoir marre d’être bassiné à ce sujet (je le suis aussi d’ailleurs) mais je vais quand même rajouter ma pierre à édifice à ce sujet.

Un sujet important pour nous toutes certes mais pour tout le monde. Il n’y a pas que le cancer du sein. On doit faire attention à notre corps et ne pas hésiter à consulter si l’on a un doute. Quand j’avais 14 ans j’ai couru jusqu'à ma chambre et par un malencontreux accident (chuis un gros boulet, en vrai) j’ai planté la poignée de ma porte (qui n’était absolument pas réglementaire (maintenant elles doivent être à bout rond, au moins)) dans mon sein gauche. J’en ai encore un souvenir très vivace et une grosse cicatrice. Appelez-moi Sein Crochet.

L’année suivante, j’ai senti comme des boules dans mes deux seins. Les femmes de la branche cousine à la mienne ont toutes eu un cancer du sein (la petite dernière s’est fait retirer les deux seins à à peine 20 ans !) alors je suis un peu flippée sur le sujet. J’en ai donc parlé à mon médecin traitant. Tout en me faisant des blagues salaces sur le fait que le métier de médecin c’était super, qu’on pouvait tripoter des jeunes filles, il est devenu blanc. Tout blanc. Et je peux vous dire que ça vous fait froid dans le dos. Il m’a tout de suite prescrit une mammographie et une échographie en urgence.

Avec ma mère on parlait déjà de perruque, on organisait ma futur rentrée scolaire avec les chimios etc… C’était franchement pas la joie. Finalement, ils se sont rendus compte que je n’avais pas de cancer mais un vieillissement prématuré de la poitrine dû au choc (rappelles-toi, la poignée de porte). Savoir, à 15 ans, que ta poitrine en a 40, ça fait mal. Je ne sais même pas si un jour je pourrais allaiter.

Dans tous les cas, je surveille avec attention mes seins car, étant vieux, ils ont plus de « chance » d’être atteints que ceux d’autres filles de mon âge (j’ai 23 ans, si jamais ça vous intéresse). De plus, j'ai un oncle qui  est mort d’un cancer de la peau, un grain de beauté mal soigné. Et ça fait encore mal, même au bout de 4 ans. En parler me fait mal, savoir que j’ai gâché toutes ces années sans le voir, sans en profiter, je me dégoute moi-même. Alors si vous ne le faites pas pour vous, faites-le au moins pour vos amis, votre famille, pour toutes les personnes qui vous aiment. Ça parait con, dit comme ça, mais ouais c’est bien de le rappeler parfois. Nous ne sommes pas seuls, on compte pour des gens proches de nous et on se doit de tout faire pour ne pas leur faire du mal. Et se laisser mourir d’un cancer parce que la flemme d’aller chez le médecin, ça , ça leur ferait mal.

Enfin j’aimerais aborder un point important. On parle beaucoup de cancer du sein, on lui accorde même un mois entier. C’est bien mais , et les autres cancers ? Ils n’en sont pas moins importants ni dangereux. Saviez-vous qu'en 2011 71 000 nouveaux cas du cancer de la prostate (chez l’homme , donc) ont été déclaré ? (Dont 8 700 hommes qui en seraient morts). La prostate, c’est bien un cancer tabou. Jamais on oserait dire aux hommes « allez, va te faire mettre un p’tit doigt (c’est très souvent deux, des fois plus :s) dans les fesses ». Ouais jamais on ne dirait ça, en revanche montrer des meufs à poils pour le cancer du sein, ça ne dérange absolument pas. Alors que franchement, qu’est-ce qu’un doigt contre la vie d’un homme ? Le loup est prévenu, il ira se faire dépister dès l’âge de 45 ans, je l’y trainerais par la force, s'il le faut. Ça semble dégoutant dégoutant (et je le conçois, ce n’est pas un sujet hyper glamour) (en même temps, le cancer n’a jamais été glamour) mais faire sa prude, laisser le cancer s’installer puis devoir passer au bistouri (prostatectomie radicale) avec le risque de perdre sa virilité, je ne trouve pas que ça vaille le coup. Bah oui, plus vous attendez, plus votre prostate gonfle et plus le retour à une vie sexuelle normale après l’opération se fait tard ou même, se fait absent. Je m’adresse bien aux mecs, vous préférez quoi ? Avoir un peu mal aux fesses ou ne plus jamais pouvoir bander ?

Alors, que ce soit le cancer du sein, de la peau ou de la prostate, faites vous dépistez ! Si vous ne savez, allez voir votre médecin traitant il saura vous conseiller et vous rassurer. Aucun cancer n’est à prendre à la légère.

Et pour ne pas finir sur une note trop triste mais pour rester sur le thème, voici une petite chanson qui vous fera ironiser sur le toucher rectal.

 

 

Commentaire (1) Clics: 1735

Quand on a rien à dire, on s'tait !

Comme aimait si bien dire ma grand-mère. Nan, j'déconne, j'ai pas de grand mère.

En ce moment, j'ai beaucoup de boulot et je n'ai pas eu le temps ni de me maquiller (bon ça c'est aussi la faute à la Fée Gastro) ni de me vernir les ongles.

Et paf ! C'est comme ça qu'on tombe dans les oubliettes du fort Boyard de la blogosphère.

Alors je me suis demandée ce que je pouvais bien vous raconter, parce que ouais, j'ai rien à dire mais j'avais envie de le dire.

Alors j'ai demandé au Loup ce sur quoi je pourrais putasser (je putasse, tu putasses, nous putassons...) et il m'a sorti "Bah… Sur moi". Faut savoir que le Loup a un ego surdimensionné qui parfois l'empêche de mettre ses chaussettes (ou alors c'est parce qu'il oubli de mettre ses lunettes)(Le Loup est aussi un peu bigleux).

Le Loup a un métier chiant à mourir dans un domaine très passionnant, le jeu vidéo. Il est donc très fier d'épater chaque personne qu'il rencontre avec son CV même si chaque soir il pisse sur la poupée vaudou de son patron. Amen.

Des fois, je me demande ce que je fais avec lui, comment je fais pour le supporter. Mais bon, vu qu'il supporte toutes mes névroses on peut dire que ça s'inverse.

A l’opposé, je me demande ce qu’il fait avec moi, l'opportuniste qui squatte chez lui parce que payer un appart’ c'est grave trop cher, qui ramène toutes ses affaires qu'un espace Renault peine à emporter (et je n’ai pas pris toutes mes chaussures…), qui le rejette sans arrêt parce qu'elle ne veut pas s’ engager mais qui, en totale contradiction, va lui demander de s'engager (quand je vous disais que j'avais du culot)(Et des névroses).

Plus sérieusement, je ne sais pas pourquoi je fonctionne en double mais je fais toujours le contraire de ce que je dis. Alors quand il est partit au Japon pour se retrouver professionnellement parlant je lui ai dit "Casse-toi, si t'es pas foutu de voir la perle que t'as chopé, un autre le verra bien !" (Fluffy, reine de l'élégance). Et trois jours plus tard, je le redemandais en couple sur FB parce que bon, faudrait voir à ne pas déconner, c'est fini de jouer. Et ainsi de suite. Je vais me braquer à chaque adversité dans notre couple pour, après, lui parler de mariage.

D'ailleurs, lui, il ne veut pas se marier. Alors moi, un coup je dis « chouette, toute façon j'veux pas m'marier » et l'autre fois j'ai la banane à chaque affiche de Salon de mariage que je vois dans le métro. Je suis une lunatique de l'engagement. Ça doit être ça.

Le pire, peut être, c'est qu’il l'accepte, ne dit rien et supporte mes sautes d'humeurs. Et surtout, il m'aide, en me laissant vivre chez lui pour pas cher parce que j'étudie encore et pas lui, à déménager parce qu'il a le permis et pas moi ou même à voyager parce qu'il a de l'argent et pas moi (enfin si un peu, mais pas beaucoup). Et franchement, quand je vois combien on est si différent je me dis que la vie est vraiment bien faite et que même si j'ai jamais eu de bol pour l'instant, je commence à croire que ma bonne fée existe. Parce que sans lui je ne serais pas en train de finir ma 5ème année d'étude toute salie joyeuse que je serais à danser autour d'une barre pour payer mon loyer (maintenant, je le fais juste pour le plaisir :) )

Alors toi, Le Loup, qui ne me lis jamais, merci beaucoup d'être ce que tu es. Voila, c'est bientôt nos 2 ans et je deviens mièvre. Lapidez-moi.

Le Loup et moi, lorsque l'on putasse sur les voisins.


Un jour, si vous êtes gentil, je vous raconterais comment on s'est rencontré (ça parle d'une salle de classe, de cheveux bleus, de DJ Hero et d'un canapé :) )

Allez, je vous laisse sur cette chanson qui est un peu notre chanson (et celle d'un milliard de couples mais j'vous merde et pis voila).

Commentaire (0) Clics: 1433

Si l'on suit ta pensée, on est tous des nazis !

Source.

Voilà, comme ça, c'est fait, le point Godwin est atteint, on peut donc commencer le débat :p



Hier je me baladais sur internet, je tombe sur un blog plutôt sympatôche, je matte, la meuf est canon, je matte un peu plus... aïe, elle a 14 ans :/

Là, commence la grosse discussion avec Le Loup, pour ou contre laisser sa fille montrer sa tête, gérer un blog beauté (bordel elle a du maquillage de luxe que j'ose même pas m'acheter moi-même) (ouais je suis jalouse, et alors? :) ) et donc fatalement se maquiller comme une femme et non pas comme une ado de 14 ans. Sans rentrer dans les détails, lui est pour tant que le blog est bien tenu et que ça n'entache pas ses études. Vous vous doutez déjà que, pour ma part, ce n'est pas mon avis. Je suis peut être psychorigide mais je ne pense pas que laisser ma fille (qui est au collège, rappelons-le) se maquiller et s'apprêter comme une femme de 20 ans soit un bonne idée, c'est attirer le regard, sur elle, d'hommes bien trop âgés pour elle, même si "mais, môman, t'y comprends rien". Ouais, tais-toi et file dans ta chambre (que je fermerais à double tour et où j'aurais installé des barbelés électriques à ta fenêtre dans la nuit).

C'est, pour moi, clairement aux parents de définir une ligne de conduite, chacun fait ce qu'il veut, je sais comment moi je gèrerais ma famille, si tu veux la jouer cool dans la tienne, no problemo, "ça ne nous regarde pas" ^^. En revanche, la discussion a dérivé pendant la soirée et nous en sommes arrivés à se poser la grosse question: A partir de quand une relation devient dangereuse entre un majeur et un mineur?

Si vous ne le savez pas, l'article 227-25 du code pénal (vous pouvez le lire, c'est très court) autorise n'importe quelle personne de 15 à 100 ans à coucher avec votre enfant si celui-ci à minimum 15 ans. :/ Oui si votre gamine totalement irresponsable veut se faire troncher dans une cave par un boloss de 30 ans qui lui refilera 10 ans d'MST vous ne pouvez légalement rien faire. Et ça, moi qui suis le respect incarné des règles (je ne traverse ô grand jamais en dehors des passages piétons. Non ce n'est pas un toc, c'est du respect :p), ça me reste en travers de la gorge. Pour moi la différence d'âge compte énormément et non ma fille qui en a 16, qui rentre au lycée, qui se sent "mature" (et mon cul, c'est du poulet?) ne sortira pas avec un garçons de 20 ans, qu'elle (que JE) ne connais pas. 4 ans ça parait peu, tellement peu. Mais si lui, recherche une relation éphémère, juste s'amuser, quand il aura mis ma gamine enceinte et qu'elle sera en dessous de tout à cause de lui, que pourrais-je faire? Rien, car la loi ne permet de strictement rien faire.

Alors, oui, je sais, on ne peut pas protéger ses enfants de tout (j'en suis la plus belle preuve, j'ai subi assez d'agressions sexuelles pour savoir que quand un gamin veut se foutre dans le merde, il y arrive quand même) mais je pense sincèrement que si ma mère m'avait plus cadré en m'expliquant sérieusement le problème de sortir avec des mecs plus âgés, ne serait-ce que les "allumer", je n'aurais pas forcément fais les mêmes bêtises, mieux j'aurais peut être vu les ennuis arriver.

Je sais que je vais me faire huer car j'ai énormément d'amies qui, au lycée, sortaient avec des mecs d'une vingtaine d'année et qui vous diront qu'il ne leur est jamais rien arrivée de grave. Ouais, peut être. Jusqu'au jour où ça arrivera, et ta gamine elle sera foutue, tu pourras pas revenir en arrière sur son cœur brisée, pire son corps violé.

Enfin, j'aimerais préciser que je ne mets pas tous les mecs dans le même panier, mon Loup est génial et je ne doute pas une seconde que Jamais il ne forcerais une fille mais je le connais. Le garçon que ta fille a rencontré à l'arrêt de bus ou au Mac Do, lui tu ne le connais pas.  Et, j'y pense, il pourrait aussi lui arriver des ennuis avec un de ses copains de classe, jeune aussi. Mais je dirais que dans ces cas là, tu peux discuter avec les parents (j'espère :/), les empêcher en partie de faire des bêtises car ils sont sacrément dépendants des parents (c'est un peu le seul endroit où ils peuvent crécher) et puis.. à un moment il faut faire confiance.

J'aimerais avoir ton avis là-dessus, je sais que c'est un sujet délicat à aborder, mais ça me tenait à cœur. Tous les avis sont bons à entendre :) Je ne suis pas là pour convaincre des gens mais vraiment pour savoir ce que vous en pensez. (Tu peux inverser le sexe dans toute ma réflexion ça marche aussi ^^)



Et pour finir avec le sourire, voilà où ça mène de jeter sa gourme à 16 ans! :p

Commentaire (0) Clics: 1490

Entretien pour le poste de blogueuse

RH Beauté : Bonjour, asseyez-vous.

Fluffy : Merci (What The Fuck, c'est quoi cette chaise où je peux à peine poser une demi fesse ??)

RH Beauté : Bien, vous êtes là pour le poste de blogueuse. J'ai lu votre CV, c'est votre premier blog ?

Fluffy : Oui, je suis toute émue :)

RH Beauté : Il ne faut pas, ce n'est pas professionnel.

Fluffy : Ah, désolée... (Merde, RH 1 - Fluffy 0)

RH Beauté : Pourquoi pensez-vous être la candidate idéale ?

Fluffy : Euh... (Vite, vite une idée !!!) Et bien, je suis passionnée de beauté, de maquillage, j'adore Urban Decay ! Et je pratique sérieusement le Layering

RH Beauté : Hmm, Citez-moi votre principale qualité et votre principal défaut.

Fluffy : Je suis très organisée et curieuse de découvrir de nouvelles choses!

RH Beauté : Lequel est un défaut, mademoiselle ?

Fluffy : Ah euh, aucun !  euh... Je dirais que je suis parfois un peu soupe-au-lait. Voilà. (Aïe, pas mon meilleur choix)

RH Beauté : Hmm, vous êtes peu qualifiée pour ce poste mais vous avez l'air motivée...

Fluffy : Oui oui ! Très motivée ! Vous ne le regretterez pas !

RH Beauté : Bien, nous vous recontacterons. Au revoir, mademoiselle (j'y tiens à ce putain de mademoiselle !!) Fluffy.

* Une semaine plus tard *

Driiiinnggg !

Fluffy : Oui, à l'eau ? (Cette blague me fait toujours rire)

RH Beauté : Bonjour mademoiselle Fluffy. Nous avons décidé de vous accepter pour ce poste.

Fluffy : Ouaiiiiss euh... Hum... Merci, je suis enchantée (tralala c'moi la meilleure !)

RH Beauté : Bien, vous commencez ce soir. Bonne chance !


Je sens que je vais assurer mais pour cela j'ai besoin de vous! (Nikos le fait mieux que moi :/ ) Alors n'hésitez pas, une bonne tatane dans ma tronche quand je dirais des bêtises.

Ah, faut que j'vous prévienne, sur ce blog vous aurez de tout! Becoze, gêne de fille oblige, je ne sais pas me décider ^^ Alors vous aurez, du maquillage, des soins, des palettes Urban Decay, du blabla, des vernis Urban Decay, beaucoup de blabla, des fringues, des sacs... Non j'rigole ! Pas de sacs, j'aime pas ca ! Mais aussi des crayons Urban Decay (important).

Allez Let's Get Crazy ! (Ouais j'écoute Miley Cirus)(Et j'assume).

Commentaire (0) Clics: 1725