Reine du bon goût, bonjour !

 Le bout goût c’est subjectif. Des choses qui me paraissent moches et de mauvais goût ne vont pas l’être pour d’autres. Exemple : les chaussettes dans les escarpins ou bien les sandales c’est no way chez moi. Pour certains c’est un style qui leur va bien. Je trouve ça moche mais ça reste mon avis, un avis subjectif.

 

Femme, relève-toi !

Prouve que tu existe ! Ce monde n'est pas le tien, va ! Refuse ce monde égoïste !

Qui a dit que nous ne menions pas de forts combats avec la variété française?

L'heure est grave mes amies. L'heure est grave. En ce jour de 14 décembre, à la veille de presque la fin du monde nous devons nous battre. Nous ne devons pas nous laisser marcher dessus ! Nous avons déjà plus qu'assez perdu de nos valeurs: le "mademoiselle" si chère à mon petit cœur de demoiselle sensible ou bien la galanterie (ça m'arrange pas cette affaire, moi qui ai toujours 4 000 trucs dans les bras). Non, nous ne devons pas laissé faire ça !

 

Quand on a rien à dire, on s'tait !

Comme aimait si bien dire ma grand-mère. Nan, j'déconne, j'ai pas de grand mère.

En ce moment, j'ai beaucoup de boulot et je n'ai pas eu le temps ni de me maquiller (bon ça c'est aussi la faute à la Fée Gastro) ni de me vernir les ongles.
Et paf ! C'est comme ça qu'on tombe dans les oubliettes du fort Boyard de la blogosphère.

Alors je me suis demandée ce que je pouvais bien vous raconter, parce que ouais, j'ai rien à dire mais j'avais envie de le dire.