Team brassière ouech gros !

 

Il y a quelques jours, une collègue du Loup avait oublié ses affaires de yoga chez elle et il m’appelle pour me demander si je pense qu’elle peut rentrer dans mes fringues de sport (mais siiiii, tu sais, les bouts de chiffon que je n’ai pas touché ni même sorti du tiroir depuis presque un an). Tu sens direct' la meuf modeste puisqu'elle lui a sorti qu’elle faisait un M mais moi j’ai l’œil, l’œil de la femme avertie. Ce petit cul musclé est un S ou je ne m’appelle pas Fluffy ! Vipère, je sors du bout des lèvres que mes shorts sont du 36 et que M, ça va être un peu juste, hein (Tiens !!! Prends-ça morue !) (Honnêtement, elle est rentrée dedans easy peasy, limite mieux que moi. L’enfoirée). Le Loup me dit qu’ils arrivent dans quelques minutes, je réponds 'OK' et je raccroche.

 

 

La réalité, cette coquinette, a mis un moment à me rattraper : maison en bordel, moi étalée en pyjama sur le canapé en train de me faire un petit replay de Maison à Vendre avec ma sœur (bitchage assuré sur ces incompétents qui veulent vendre un débris au prix d’un palace), un colis vide jeté au milieu de la pièce et les vernis qui étaient dans le colis étalés sur la table basse (j’ai l’habitude de cacher mes forfaits shopping pour qu’il ne puisse pas vraiment se rendre compte du nombre de nouveaux vernis qui arrivent à la maison) (Ah ces migrants , une vraie fuite à colmater !).

Avant, je me serais levée d’un bond pour ranger tout ça avec l’énergie du désespoir (en fait, avant, ça serait déjà rangé mais bon…). Avec la grossesse, on va plutôt dire que j’ai roulé sur le côté en essayant de ne pas tomber du canapé tout en me dépêtrant de mon plaid (oui, il fait 4000 °C et je mets quand même le plaid sur le canapé, je ne peux pas dormir sans avoir les pieds couverts, sinon les monstres vont me les grignoter :( ). Quand j’ai enfin réussi à me redresser (je pense sans exagérer qu’une demi-journée est passée), épuisée, je suis allée directement préparer les fringues sans passer par la case ménage. Tant pis \o/ (la rebeeeeelllllle)

Ils sont arrivés bien vite après, ont pris les fringues et se sont barrés fissa pour aller étendre leur muscle et augmenter leur souplesse. Moi, tout ce que j’arrive à étendre, ce sont mes pieds sur le canapé et à augmenter, c’est mon poids ! Sniff, moi aussi je voudrais pouvoir faire du sport !!!

Après le cours de yoga, elle lui a dit que jamais elle n’avait mis de brassière. Le Loup, plein de tact a failli sortir que moi j’y étais obligée vu ma poitrine mais heureusement pour ses couilles, il a eu un sursaut de survie et n’a rien dit. Comme quoi, parfois, il a des éclairs de génie (je pense que sans, il se serait déjà fait marave sa tronche par une femme vexée). J’ai donc, peut-être, converti une utilisatrice de soutien-gorge à la brassière de sport et ça j’aime. J’aime jouer le rôle du petit Jésus et rameuter des moutons perdu (et à petits seins) dans mes rangs.

Et vous, team brassière ou team soutif pour le sport ? (vous remarquerez que j’ignore sans scrupule la team pas d’nichons, z’aviez qu’à en avoir)

 

Un dernier mot ?


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

0 # AccroEnDroit 28-08-2015 06:18
Avec les obus que je me tape c'est même deux brassières xD Ton humour me tue :D
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Fluffy 30-08-2015 23:51
Pareil ! Ce qui fait que j'ai THE QUESTION : est-ce que ça te brûle sous les seins avec tes deux brassières ? Je me rends compte que quand j'en mets deux, le frottement, la chaleur + l'humidité (c'est que ça suite bien là dedans) me causent de légères brûlures et je me demandais si j'étais la seule dans ce cas là :/
Répondre | Répondre en citant | Citer