La Michael Bayxplosion

 

"Si j'ai mangé tes toasts ail & fines herbes, c'était juste pour vérifier que je me souvenais bien du goût !"
 
"..."
 
"Et c'est bon, je te confirme que j'ai bonne mémoire."
 
 
Même que j'ai supporté Transformers 4 en québécois, s'teu plait, pendant 2h45 alors, hein ! J'ai droit à tous les privilèges, les mecs de la ligne verte ils ont rien vu, rien vécu ! Rien n'est pire qu'un film de Michael Bay... C'est pour ça que j'ai récidivé avec Bad Boys II, pour confirmer ma bonne mémoire. Je peux donc vous le confirmer, c'est bien toujours de la merde.
 
Sans s'attarder sur les dialogues stéréotypés de personnages tous aussi stéréotypés (mince, pendant 2h45, je me suis crue dans une émission de télé réalité ! Sûrement la faute de la piscine qui m'a induite en erreur), mais quel film médiocre ! Ces fausses batailles, les balles ennemies qui n'atteignent jamais les héros mais les leurs atteignent toujours les ennemis, ah cette chance ! Elle sait par qui se faire lécher, la coquine.
 
Lors de cette... tuerie cinémaesque, on a, avec le Loup, inventé une nouvelle expression : la Michael Bayxplosion. Tu peux la reconnaitre très très vite : un truc explose alors qu'il n'y rien de physiquement logique à ça. Exemple : une voiture qui tombe dans l'eau, si elle explose -> tu regardes un film de Michael Bay, sans aucune doute.
 
Bref, mes yeux saignent encore et je n'ose plus ouvrir Netflix, à chaque fois que j'ai essayé, il me proposait No pain no gain...
 
 

 

Ajouter vos commentaires

0 / 1400 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 1 et 1400 caractères

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Propulsé par Komento