J'ai fait le choix d'en faire

 Faire des choix ce n’est jamais simple. Ce n’est pas parce qu’une situation est de notre fait, de notre « choix », qu’elle ne nous affecte pas. On peut assumer nos choix tout en ayant mal de faire ces choix parce que c’est avoir mal maintenant pour ne pas avoir mal plus tard.

 

Je ne suis pas du genre à me plaindre et je ne plains jamais les gens, ce n’est pas mon genre. Quand tu fais un choix tu l’assumes jusqu’au bout mais si t’as besoin de te changer les esprits, si t’as besoin d’aller faire un tour ailleurs je suis toujours là. Ne pas plaindre les gens ne veut pas dire les enfoncer dans leur merde. Si une copine largue son mec, tu vas passer ta journée à lui rappeler que c’est de son fait et qu’elle n’a qu’à s’en prendre à elle-même ? Nan, si tu es vraiment son amie, tu vas être là, sans forcément aborder LE sujet, pour lui changer les esprits.

Dès fois, on a juste besoin de ça, d’une présence, quelqu’un à qui parler  de tout et de rien, quelqu’un avec qui prendre un peu l’air. Je suis toujours cette personne là pour les gens, quand ils vont mal, quand ils ont besoin de se décharger un peu de leur tracas, je réponds toujours présente. Mais pour moi, il y a qui ? Partir loin de mes amis et de ma famille m’a coupé du monde mais surtout m’a enlevé tout soutien pour les rares fois où j’en ai besoin. Comme dit plus haut, je ne suis pas du genre à raconter mes problèmes, je m’auto-suffis en général mais parfois, cela m’arrive aussi à moi la trolleuse au cœur de pierre, j’ai besoin de parler de shopping, de maquillage, de sujets tout à fait futiles mais qui me font oublier mes propres problèmes. Sauf que, quand j’ai fini ma journée, vers 17h, tout le monde est couché ici et alors, je n’ai plus qu’à me renfermer sur moi-même. J’ai mon compagnon mais il ne me comprend pas toujours, pour ne pas dire jamais, il est très souvent en désaccord avec mes choix et il ne sait pas mettre son avis de côté et me soutenir tout simplement.

 

Ce soir, j’aurais aimé parler à quelqu’un, j’aurais aimé trouver des bras pour me lover dedans, j’aurais aimé trouver un canapé pour m’y plonger et une copine pour regarder un film. Mais il est 1h30 du matin, mon mec est couché et je suis seule sur mon canapé à écrire un article bieeeeen déprimant ce qui ne m’aidera absooolument pas à passer le mauvais cap. Quoi que. Avoir couché ces quelques mots en vrac m’a fait du bien et je suis prête à essayer de dormir pour le temps qu’il me reste. Ce soir, j’irais courir mes 10km. Ça me fera du bien, la course ça me défoule et si je pleure les gens pensent que c’est le vent et ça me va très bien comme ça. Vous êtes un peu mes copines de canapé alors merci de me lire, où que vous soyez, et essayez de trouver vous aussi votre copine de canapé, on se sent tellement mieux quand on a quelqu’un à qui parler.

 

 

 

 

 

Ajouter vos commentaires

0 / 1400 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 1 et 1400 caractères

Participant à cette conversation

Commentaires (4)

  • "il ne sait pas mettre son avis de côté et me soutenir tout simplement." le géant est pareil, c'est pénible. du coup je couche aussi parfois mes histoires sur mon blog et ça fait du bien.
    j'aime bien le principe de la copine de canapé à distance ;-)

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: unicks Permalien

    J'ai un peu exagéré le trait mais hier j'avais cette sensation d'être abandonnée par lui. Oui, parfois on n'a pas besoin de la présence physique mais juste d'un compagnon de discussion (j'allais dire "de bar" mais ça fait pochtron :p)

  • Hello miss Fluffy,
    Tu as tellement raison, parfois on a juste besoin de parler de tout et de rien. C'est comme certaines séries, ça met ton cerveau sur pause, tu déconnectes complètement et tu oublies tout pendant quelques instants !
    Je suis partie quelques mois toute seule à l'étranger et je passais des heures au téléphone avec la France, je ne te raconte pas les factures ;)
    En tout cas si tu veux te vider la tête sans faire de sport hu hu ! tu sais qu'on est là sur Twitter !
    J'espère vraiment que tu rencontreras des personnes formidables pour te refaire un cercle d'amis sympas !
    Je te bisouille petit coeur de pierre (en carton ;)

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: Ellen A Paris (Les Fleurs Rebelles) Permalien

    Chuttt, les gens vont savoir après que je suis une fausse dure ! :p Merci et tkt que je vous harcèle sur Twitt-Twitt dès que j'en ressens le besoin :) Merci !! On se verra sur Paris quand je rentrerais ?

Propulsé par Komento