Ça va saigneeeeeeer ! (Revue de la coupe menstruelle)

Je laisse la place à Hannao qui va essayer de nous (oui, oui, moi aussi je vais découvrir un truc aujourd'hui) convaincre de l'intérêt de passer à la coupe menstruelle en lieu et place des protections hygiéniques plus communes. Je donnerais mon avis en fin d'article.

 

Hello, aujourd’hui je viens vous parler de la coupe menstruelle. Si vous êtes sensibles (ce qui m’étonnerait vue la propriétaire des lieux :p), mieux vaut passer votre chemin (ça va pas être glamour). La coupe menstruelle c’est ça:

 


Comme son nom l’indique, ça sert à récupérer le flux menstruel. Je vais pas tenter de vous refaire les pours et contres qui ont déjà été très bien résumés dans la vidéo du site Madmoizelle (je vous conseille de la regarder, je me suis bien marrée).

Pour être honnête, quand Fluffy m’en a parlée pour la première fois, ma première réaction a été : NO WAY ! C’est dégueu ton truc... Et voilà, quelques mois plus tard je viens de passer mon premier cycle avec la mienne. Qu’est-ce qui a changé pour moi? Le côté hygiène, le prix et le confort promis.


Pour l’hygiène, c'est surtout la diminution des mycoses récurrentes qui m'a attirée. J’ai posé la question à ma gynéco qui ne semblait pas connaître plus que ça les coupes menstruelles et ne pense pas que ce soit possible… Après on peut toujours espérer ;).


Pour le confort, avant de me lancer j’ai cherché des infos sur le net. J’ai lu que certaines devaient
en essayer 2 ou 3 modèles avant de trouver la bonne cup… Et au vu du nombre de
modèles (marques, tailles, etc), je ne savais pas trop quoi choisir. Heureusement, j’ai trouvé le
site Easy Cup, qui (à la suite d’un questionnaire), vous donne les modèles qui
qui semblent, à priori, vous convenir le mieux. C’est comme ça que j’ai choisi ma cup: une Fleurcup
petite taille. En plus, détail de taille, on peut garder la cup pendant 12 heures. Aucune autre protection hygiénique de super marché ne peut en dire pareil...

Pour le prix, j’en ai eu pour 20€ sur le site de la marque, frais de port inclus. En général, le prix des
cups varient de 15 à 30€.

 Voilà la bête:

 

 


Bon, la présentation c’est fait mais à l’usage? Mieux vaut y aller doucement. Au début du premier cycle, j’ai commencé à l’utiliser le soir mais pas la journée au travail. Quand je me suis sentie à l'aise (au bout de quelques jours) j'ai pu l'utiliser pendant toute une journée de travail. Il faut la plier pour la mettre, personnellement je n’arrive pas avec le classique pliage en C de la notice. Sur ce lien, il y a plusieurs pliages. J’utilise le "push down". Il faut vraiment choisir le pliage qui vous convienne puisque c'est comme ça que vous allez introduire la cup dans votre vagin.

 

Ça peut paraître con mais attention, il ne faut pas la mettre trop haut sous peine de galérer sévère au retrait… Pour les manipulations (retrait ou insertion), mieux vaut se mettre dans sa douche/baignoire/WC peu importe mais pas au dessus de quelque chose qui puisse se salir (glamour quand tu nous tiens ;)). Sachant qu'il faut attraper la base de la cup (et pas la tige !) ça peut vite devenir galère. Comme indiqué dans la notice, il ne faut pas paniquer et se détendre mais bon le retrait prend quelques minutes au début. Il faut se donner le temps d'apprivoiser la bestiole.

Petit conseil bonux: évitez les ongles trop longs (...et oui, je parle d'expérience :-/).


Bilan de ce premier cycle : je ne regrette pas mais je galère encore un peu. Je trouve qu'elle a tendance à "remonter" et j'ai des micro fuites qui ne tachent pas mais bon... c'est pas très agréable. Le confort est vraiment très appréciable, on ne la sent vraiment pas (moins que les tampons). Il me faudra encore un ou deux cycles pour maîtriser les manipulations mais déjà au bout d'un cycle ça va beaucoup mieux. Après, je garde encore des protections "classiques" pour
les jours où je ne veux pas me prendre la tête ou les jours où je sais que je serai en
dehors de chez moi pendant plus de 12h (je ne me vois pas la changer ailleurs
que chez moi et j'ai régulièrement des journées de plus de 12h)...

 

 


Alors tentée ou c'est vraiment pas ragoutant pour vous ?

 

Donc (c'est Fluffy), je vais donner mon avis de meuf qui a peut-être été la première à en parler mais qui n'a pas encore osé l'essayer (ou plus simplement, j'avais oublié son existence...). Je vais m'y mettre, c'est sûr. Mais, comme Hannao, pas exclusivement. Ça sera pour les soirs, les week ends, les petites journées.

Je suis pas fan du tout de l'insertion et du retrait, je voue un culte à l'inventeur de l'applicateur à tampon et devoir revenir à l'ancienne (c-a-d mon collège) avec la fouille archéologique à l'intérieur avec la petite lingette nettoyante à côté pour ne pas salir ses fringues, c'est old school. Si tu appréhendes la prise en main, rappelle-toi le premier tampon que tu as tenté de mettre, tu ne mettras pas plus de temps à t'y   faire !

 

Maintenant, je vais te donner quelques chiffres qui vont peut-être te faire passer au dessus de ces petits inconvénients (en tout cas, ça marche pour moi) :

Une femme utilise en moyenne 280 protections jetables par an (ça fait environ 70€). Les protections sont en générales faites d'un mélange de viscose et de coton pas du tout biologique avec tous les pesticides que ça inclus (plus d'autres trucs pas cools). Cette blogueuse a traduit une étude américaine sur la composition des tampons de la marque Tampax (mais étant le leader, comment te dire que ça doit pas être mieux ailleurs) qui te laisse songeuse et apeurée (étude datant de 2009 donc après la première alerte de dioxine dans les tampons de 1995) (j'ai bossé mon sujet, t'as vu ?). Rien qu'avec ça, je pense que je pourrais m'arrêter là. Sinon, je rappelle que la culture du coton est la plus grosse consommatrice de pesticides donc en réduire son usage, même un tout petit peu, ça fait zizir.

 

Mais comme je suis pas une chienne, je me doute que tout le monde n'a pas envie de passer à la moon cup, il existe deux autres alternatives saines et écologiques aux tampons qui sont pas beaux : les serviettes (lavables) ou les tampons, en coton biologique.

Si tu connais/as déjà utilisé un de ces moyens alternatifs fais nous en part, nous sommes preneuses !!

Ajouter vos commentaires

0 / 1400 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 1 et 1400 caractères

Participant à cette conversation

Commentaires (12)

Charger les commentaires précédents
  • j'ai voulu m'y mettre à une époque et là BIM : le scandale des phtalates. Du coup j'ai eu les jetons et j'ai abandonné l'idée de la mooncup et je continue à me taper des mycoses vaginales chroniques ( bon app' ) qui ne me grattent même plus tellement c'est devenu courant...

    Depuis je me suis faite poser un stérilet et du coup j'ai une question importante : on peut utiliser une mooncup quand on a un stérilet ???

  • Invité (Hannao)

    En réponse à: lalutotale Permalien

    Ah ouais la mycose tellement récurrente qu'elle ne démange même plus mais que tu as à chaque fois que tu fais ta révision annuelle chez le gynéco... Une vielle "amie" :/... Je compatie....
    C'est ce qui m'a décidé à sauté le pas car, en plus, ce genre d'ennui pour la vie de couple c'est vraimnet pas le pied... Je ne sais pas encore si ça aidera en quoi que ce soit... Je ferai peut-être un retour d'expérience si un jour j'arrive à me débarraser de fléau.

    Pour le stérilet, tout ce que je peux te dire c'est que la cup va au même endroit qu'un tampon (je dirai même un peu plus "bas'"). Donc si le stérilet ne gène pas avec les tampons, je vois pas pourquoi ça serait un problème avec une coupe mais bon je n'ai pas d'infos plus precises que ça...

    Pour les phtalates, je viens d'aller sur google car je ne savais pas... Certaines coupes sont garanties sans phtalates comme la fleurcup (ouf pour moi^^). Ceci dit, j'ai lu que c'était surtout un risque pour le développement de l'appareil reproductif masculin....

  • oh m++++ ça me ferait ch++++ de nettoyer tout ça tiens ^^
    Signé : Cici qui craint son propre sang :p

  • Invité (Hannao)

    En réponse à: cicirena Permalien

    Comme je te comprends Cici! Je ne jugerai personne sur ça.
    Les premières fois je réprimais un (petit) "Ewh!". Mais après quelques nettoyages je m'y suis fait :).

  • Invité (sushiwynn)

    Permalien

    y'a que toi pour oser publier un article pareil lol! j'adore! je ne suis pas encore passée à ce genre d'engin mais quand on m'a diagnostiqué mon endométriose sévère je me suis questionnée sur les tampons et c'est là que j'ai appris qu'ils étaient tous pleins de dioxine qui comme par hasard est une des premières cause endométriose (tiens donc!!) du coup ça fait un an que j'utilise des serviettes hygiéniques bio (sans blanchiment au chlore et à la dioxine)

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: sushiwynn Permalien

    Bah putain !! Merci de ton retour !! J'ai très envie de changer vite mais bon, faut que je vois si je peux me faire livrer au canada, je suis assez flippée de ce que j'ai lu ! Comment on sait si on a ça ? Il faut aller voir qui ? On peut en guérir ?

  • Invité (Sushiwynn)

    En réponse à: Fluffy Permalien

    j'avais pas vu ta réponse, alors normalement ce sont les gynéco qui diagnostiquent cette maladie mais malheureusement la plupart des gynecos "classiques" connaissent très peu cette maladie et n'en parle pas. Les gynécos spécialisés dans l'infertilité eux connaissent bien parce qu'ils la traite. J'ai la chance d'avoir un des rares spécialiste en France qui travaille au chu de Clermont. Mais il a fallu que quelqu'un m'en parle pour que j'aille vers lui parce que les autres gynéco ne m'ont jamais aiguillé vers lui. Pour savoir si on a ça je ne sais pas trop, parce qu'au départ on m'avait dit qu'on ne peut être sûr qu'en opérant parce que ça ne se voit pas à l'échographie, on m'a opéré, mais quand c'est revenu et que je suis ensuite allée voir ce spécialiste il a senti que c'était revenu juste avec un touché vaginal (ouch!!) et sur les dernières echo que j'ai faite ça se voit bien apparemment (et j'ai une amie qui a fait un scanner aussi). On peut en guérir, oui et non, oui quand tu es enceinte (ce qui est drôle puisque je ne peux pas être enceinte à cause d'elle!) et non parce que ça revient, parfois, la médecine ne sait pas trop. ça part à la ménopause de toute façon...

  • Invité (Fluffy)

    En réponse à: Sushiwynn Permalien

    Merci pour toutes tes réponses ma belle !! J'ose pas trop aller chez le médecin ici donc je verrais ça à mon retour en France :/

  • Oui, c'est assez terrible comme maladie, surtout les médecins qui te conseillent de prendre un aspirine parce que c'est "surtout dans ta tête" (Carla nous en parle aussi pas mal dans son interview sur sa vie avec l'endométriose par ici ).
    Mais j'ai quand même l'impression que les femmes en parlent de plus en plus de façon générale, ces dernières années.
    Pareil pour le thème du SCT d'ailleurs...
    Bref, on va peut-être arriver à faire des règles un sujet "non tabou" ?

  • Invité (Hannao)

    En réponse à: sushiwynn Permalien

    Ah merde :/...
    Une bonne raison de plus de changer des protections hygièniques "classiques".

Propulsé par Komento