Écrire un roman avec la trame squelettique

 

La dernière fois, je vous parlais du Nanowrimo pour la première fois, ce que c'était, pour qui et comment on y participait.

Aujourd'hui, on va rentrer un peu plus dans le vif du sujet et répondre à LA question que tous les nouveaux se posent : j'écris quoi ?

 

Alors, strictement parlant, tous les styles sont acceptés et dejà listés en catégories mais si vous ne vous retrouvez pas dedans, sélectionnez "autre" lors de la création de votre roman et faites vous plaisir. Certains écrivent une succession d'histoires courtes qui vont de l'horreur à l'humour, ce qui compte ce sont les mots et le nombre de mots, pas le contenu de votre texte. Ça, c'est juste pour vous et vos amis. si vous acceptez de leur faire lire.

 

Après, parlons peu, parlons bien (car j'ai encore mes 1667 mots du jour à faire !) et parlons des tous premiers mots. Je ne pense pas viser loin quand je vous dis que le 1er novembre on se retrouve tous devant notre feuille de papier/document Word sans savoir quoi faire. Comment écrit-on un roman ? Par quoi commence-t-on ? Je vous avais présenté différentes manières de préparer son Nanowrimo et cette fois-ci je vais vous donner des exemples concrets. C'est parti !

 

1er choix : la trame squeletique.

C'est la plus "simple", la plus logique, celle qu'on apprend à l'école. On liste des événements de l'histoire, du début à la fin (c'est important la fin, pour savoir où l'on va !) sans rentrer dans les détails, juste les faits. Puis on va romancer chaque point sans penser aux transitions entre les points. On garde ça pour la fin du Nanowrimo, quand on manque de mots ;). Petit à petit, votre histoire va se contruire et vous y verrez de mieux en mieux ! Si vous avez du mal à visualiser votre hisoire au complet, allez-y bout par bout.

Exemple  1 :

-Brian se lève le samedi matin pour aller se promener dans les bois.

-Brian se perd dans les bois.

-Brian est retrouvé.

Évidemment, ce n'est pas suffisant pour écrire 50 000 mots alors on va étoffer ça !

 

Exemple 2 :

-Brian se lève le samedi matin pour aller se promener dans les bois.

-Brian sort de chez lui en oubliant sa gamelle.

-Brian se perd dans les bois

-Brian décide d'atteindre un tour de Radio

-Brian se blesse au poignet

-Brian affamé mange des baies toxiques

-Brian dort sous un rocher, frigorifié et apeuré et le ventre douloureux.

-Brian a des hallucinations et s'enfuit en courant dans la nuit.

-Brian se réveil au matin toujours perdu, les vêtements déchirés et les muscles endoloris.

-Brian rencontre un sanglier.

-Brian est retrouvé.

Là, on a quelque chose de plus précis, pas mal de scènes intéressantes à écrire et ça nous permet de visualiser le cheminement psychologique de notre personnage. On voit qu'il part heureux de chez lui puis se perd et vire un peu parano à dormir seul, la nuit, dans les bois. Enfin, on va romancer les scènes, une par une. Vous commencez par celle que vous voulez. Dans le principe, mieux vaut commencer par le début car si vous n'avez pas exactement en tête l'évolution de votre personnage, vous aurez du mal à mettre sur le papier sa folie de dormir seul dans les bois. Mais si vous voulez commencer par là, allez-y ! Un mot est un mot, le Nanowrimo s'en fiche que vous construisiez votre roman comme un puzzle.

Aussi, si une scene ne vous tente plus, rien ne vous oblige à la garder, rien n'est gravé dans la pierre. Déstressez ;)

 

Exemple 3 :

-Brian éteignit son réveil à la première sonnerie. Cela faisait quelques minutes qu'il fixait le plafond, complètement réveillé. Il se leva, prit son petit-déjeuner et commença à préparer son sac d'affaires pour une journée qui s'annonçait palpitante : il devait retrouver des copains pour une ballade en forêt. Son paquetage fini, il commença à lire les réseaux sociaux en attendant l'heure de partir.

-Brian sort de chez lui en oubliant sa gamelle.

-Brian se perd dans les bois

-Brian décide d'atteindre un tour de Radio

-Brian se blesse au poignet

-Brian affamé mange des baies toxiques

-Brian dort sous un rocher, frigorifié et apeuré et le ventre douloureux.

-Brian a des hallucinations et s'enfuit en courant dans la nuit.

-Brian se réveil au matin toujours perdu, les v6etements déchir's et les muscles endoloris.

-Brian rencontre un sanglier.

-Brian est retrouvé.

 

Voilà, on a une première scène romancée, écrite à la 3ème personne car ça me tentait, vous faites comme vous voulez. J'espère que c'est plus clair maintenant. Et vu que l'heure avance à toute allure, je vais retrouner à mon Nanowrimo et demain on se retrouve pour détailler une autre façon de commencer son roman ! Bon courage à tous !