Écrire un roman avec la trame élastique

C'est, à mon goût (et tous les goûts sont dans la natures, blah blah), la façon de faire la plus poétique. Elle demande aussi beaucoup plus de mémoire car tous les détails sont dans votre tête. Vous ne posez par écrit que des phrases qui font sens entre elles et qui de suite donnent un texte qui "vaut le coup" (d'être lu par une personne exterieure).

On va y aller avec un exemple, ce sera plus simple :

"Brian éteignit son réveil à la première sonnerie. Cela faisait quelques minutes qu'il fixait le plafond, complètement réveillé. Il se leva, prit son petit-déjeuner et commença à préparer son sac d'affaires pour une journée qui s'annonçait palpitante : il devait retrouver des copains pour une ballade en forêt. Son paquetage fini, il commença à lire les réseaux sociaux en attendant l'heure de partir.

 

Écrire un roman avec la trame squelettique

 

La dernière fois, je vous parlais du Nanowrimo pour la première fois, ce que c'était, pour qui et comment on y participait.

Aujourd'hui, on va rentrer un peu plus dans le vif du sujet et répondre à LA question que tous les nouveaux se posent : j'écris quoi ?

Alors, strictement parlant, tous les styles sont acceptés et dejà listés en catégories mais si vous ne vous retrouvez pas dedans, sélectionnez "autre" lors de la création de votre roman et faites vous plaisir. Certains écrivent une succession d'histoires courtes qui vont de l'horreur à l'humour, ce qui compte ce sont les mots et le nombre de mots, pas le contenu de votre texte. Ça, c'est juste pour vous et vos amis. si vous acceptez de leur faire lire.

 

Nanowrimo quoi qu'est-ce ?

 

 

 

 

Hey ! Mais c'est bientôt le 1er Novembre ! Il serait peut-être temps que je vous en parle... Hein ? De quoi je dois vous parler ? Mais voyons, mes enfants... Du Nanowrimo !

...Nan ? Vraiment ? Ça ne vous dit rien ? Bon, ne bougez pas, je reviens !

OUH ! HISSE ! *pousse une vieux rétroprojecteur*

*l'allume*

Voilà, le cours peut commencer...