Des quantiques-moi : "Qui tu aimes" de Marc-Antoine

 

Aujourd'hui j'instaure comme je l'ai déjà fait un million de fois (3 en fait) un nouveau challenge sur le blog, en espérant que je m'y tienne plus que les autres.

Celui là concernera la musique mais différemment de celui du mardi. Je vais tout simplement choisir une chanson et dire de la merde en décortiquant les paroles.

Toutes les raisons sont bonnes pour dire de la merde, nan ? Allez on commence !

 

Qui tu aimes ? - Marc Antoine


Sans vouloir rentrer tout de suite dans le mélodrame mais le dernier Marc-Antoine connu s’est suicidé avec sa maitresse (même pas on s’occupe du destin de la femme officielle sur Wikipedia. L’épouse, cette entité négligeable). Es-tu sûr Marco de poser la question à la bonne personne ?

 

« Encore une journée sans se regarder
ça fait déjà quelques temps que c'est comme ça.
Encore une journée à me demander si tu aimes un autre homme que moi. »

 

Déjà, on peut remercier Marco de ne pas nous faire tourner en bourrique pendant des heures. La mise en contexte est faite dès les premières secondes de la chanson :

-La meuf de Marco est trop lâche pour larguer son mec alors elle l’ignore (une technique qui n'a jamais porté ses fruits mais que tout le monde utilise. Allez savoir !).

-Marco est un peu long à la détente (pour ne pas dire débile) puisque ça fait plusieurs jours que sa meuf ne le regarde plus et lui, il ne se pose la question que maintenant. Moi, si je ne regarde pas mon mec pendant deux secondes, il s’assoit à côté de moi, me prend les épaules et me demande si ça va d'un ton grave (tout en se demandant ce qu'il a encore fait. D'ailleurs j'en profite pour étrenner mon nouveau proverbe :"Si tu ne sais pas pourquoi ta femme te fait la gueule, rassure-toi, elle le sait !"). Après, je n’juge pas, chacun gère ses relations comme il veut !

 

« Non je ne pleurerai pas, du moins, pas devant toi, je te l'ai dit. »

Les mecs, ils se préviennent carrément de leurs réactions quand ils se feront tromper !

 

Mise en situation : « Heu, chérie, tiens en passant, j’y pensais comme ça, si un jour je te quitte, sache que c’est pas toi, c'est moi. OK ? C’est cool, tu veux du sel ? »

Non, désolée, Marco t’es pas crédible…

 

« Qui tu aimes
Qui tu aimes
Qui tu aimes
Dis moi Dis moi Qui tu aimes »

Alors là ! J’étais obligée de dire quelque chose. Nan, mais c’est quoi cette non inversion du sujet ? C’est une question ou une affirmation ? C’est pas clair là ton truc Marco ! Si elle te répond pas c’est peut-être parce qu’elle ne comprend pas que c’est une question (un point d’interrogation ça aiderait en plus. Fais pas ta pute, nous, on en a qu’un !) et si elle ne te regarde pas c’est peut-être parce qu’elle a trop honte de réaliser que son mec il a pas été à l’école. Si t’y mets pas du tiens, aussi… Moi je peux pas t’aider !

 

« J'ai trop laissé les choses aller »

J’osais pas te le dire, je pense qu’il va falloir arrêter la raclette.

 

« Je le vois, tu me glisses entre les doigts. »

Ça c’est le gras du fromage, je t’ai dit d’y aller mollo sur la raclette ! On m’écoute jamais !

 

« Je voudrais tant retrouver la femme qui savait prendre soin de moi. »

Tu parles de ta nourrice ? Nan, parce que là, j’ai perdu l’fil !

 

« Dis moi, si tu aimes, un autre homme que moi. »

Ah, bah là, c’est plus clair !

 

« Je t'ai pris pour acquis. »

Alors, Marco, il faut qu’on parle là. Je voudrais t’expliquer un concept assez new âge, très tendance 2015 : la femme n’est pas un objet. Je sais, je sais, c’est nouveau, ça parait bizarre mais c’est ce qu’on dit à chaque nouvelle mode et à force on s’y habitue. Fini d’aller les chercher en magasins, fini le service client jamais à la hauteur, la femme est un être humain. Avec les mêmes droits, si si !

« Non j'n'oublierais pas ces moments avec toi. »

Larusso non plus et ça ne l’a pas mené bien loin. Pas un bon filon, j’te l’conseille pas !

 

Bref, je sais pas quoi te dire Marco mais là, ton histoire, elle file un mauvais coton ! Je pense que le mieux, c’est de tenter un message sur son mur Facebook, là elle pourra difficilement l’ignorer mais attends toi à des tonnes de likes quand elle te larguera en direct. Au moins, le partage des amis se fera plus simplement.

 

C’est fini pour ce premier challenge, n’hésitez pas à me proposer des chansons ou à me dire ce que vous pensez de tout ça et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine !

 

 

Ajouter vos commentaires

0 / 1400 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 1 et 1400 caractères

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Propulsé par Komento