[Covers en folie] #21: Emmenez-moi vers 2015 !

Et Fluffy revient en force sur le terraiiiinnnn !!!!

Petit coup de mou ces deux dernières semaines mais je me reprends en main et je recommence mes publications régulières. Je vous retrouve donc pour la 21ème édition du challenge Covers en Folie du blog Beauty Or Not Beauty.

 

 

Je ne me lasse pas de fouiller Youtube pour trouver des reprises de chansons que j'adore et parfois j'ai du mal à choisir entre plusieurs reprises. Notamment celle-là qui est à la base une chanson trèèèès connue et des reprises, il y en a autant que de trous dans mes chaussettes. Mais il fallait bien faire un choix et... Je sens que je vais me faire huer. Tant pis !

 

Voici donc la reprise d'Emmenez-moi de Charles Aznavour par.... Vitaa \o/ Oui, oui, vous avez bien lu, la rencontre du petit vieux du village et de la racaille mais, que voulez-vous, mon répertoire est éclectique ! Mon mec le qualifierait de merdique, ce qui venant de lui veut tout simplement dire : différent de ce qu'il écoute !


J'espère que cette version pop ne vous brûlera pas trop les oreilles et si c'est quand même le cas, venez vous plaindre en commentaire ! Promis, la semaine prochaine, je reviens avec une reprise un peu plus classe. Ou pas.

 

 

Vitaa - Emmenez-moi

 

Commentaire (2) Clics: 1480

[Covers en folie] #19: Non je n'abandonnerai pas !

 

Oui, 2015 fera de moi une nouvelle femme. De celles qui tiennent leurs engagements. Challenge du mardi il y a, challenge du mardi il y aura toujours. Ou jusqu'à ce que je m'en lasse ou que j'oublie ou que... Enfin, voilà quoi. Engagée mais pas trop, hein !

 

 

 

Pour les gens qui se baladent sur internet et qui sont tombés sur ce blog sans trop vraiment savoir quelle heure il est, où ils sont et qui ils sont : tous les mardis, je participe au challenge Covers en Folie instauré par Beauty Or Not Beauty. Vous êtes intéressées, intriguées, fatiguées ? Restez !

 

Pour ce premier challenge 2015, je me devais de taper fort, très fort ! Je me suis dit que j'allais avoir du mal à vous trouver une cover qui pète bien et finalement, ça a été assez rapide. Ça ne sert à rien de serrer les fesses sur votre siège, je ne vous donnerais pas mon secret, bande de filoutes, vous pouvez toujours crever la bouche ouverte (mais faites attention, on ne sait jamais où Dieu traine sa bite !).

La chanson originale c'est Never Gonna Give You Up de Rick Astley, ouais rien que ça. C'est le genre de chanson, je pense qu'on a toutes eu la même réaction, vous entendez la voix, vous vous dites "hey, il groove bien ce black !" et vous vous retournez vers le clip qui passait le soir sur MCM Pop (souvenirs, souvenirs) et là, déception, révélation, féla.. Ah non pardon. Bref, grosse blague, le mec est keuss comme une allumette, roux et blanc. Ça m'a foutu un coup, je vous l'avoue. 17 ans après, je ne m'en remets toujours pas.

En comparaison, découvrir que Barry White est noir ne m'a fait ni chaud ni froid.

 

Je sais que lorsque l'on parle de cover on s'imagine un p'tit chanteur, assis sur son tapis, dans un salon un peu miteux, un bonnet de bobo et une guitare à la main. Bon, c'est sûr que ça a son charme mais je trouve que toutes ces covers là ne rendaient pas hommage à Ricky. Et finalement, j'ai trouvé la perle rare. Ashley Tisdale, artiste de Disney, arrangements musicaux de pro, du synthé de malade : tout y est. À part Ricky mais faut le laisser avancer le pauvre. Il a fait un album, une chanson et ça le poursuit toute sa vie. Je n'imagine pas si le mec déteste sa chanson, il est bon pour des années de psychanalyse !

 

Bon visionnage et comme toujours, revenez me voir pour me dire ce que vous pensez de cette version disneyique !

 

 

Ashley Tisdale - Never Gonna Give You Up

 

Commentaire (0) Clics: 1304

[Cover en folie] #17: Le plus tout jeune moustachu

Je sais que chaque semaine, vous vous demandez quel genre de titre je vais bien pouvoir mettre et sachez que je me pose la même question ! C'est tout un casse-tête de trouver le truc accrocheur, mais pas trop, délirant, mais pas trop, bref ! Je n'arrive à me décider qu'après des heures de brainstorming avec Le Loup (et encore, des fois, je change tout à la dernière minute)(comme avec les fringues préparées la veille)(je tiens un truc les gars !!)


Donc, cette semaine, de quoi, de qui allons-nous bien pouvoir parler ? Une moustache, plus tout jeune ? Allez, un indice: toulousain ?

Non, vraiment tu vois pas ou tu le fais exprès ? On va parler de Francis Cabrel !

J'ai deux histoires à vous raconter avant de vous laisser écouter la cover (enfin, par "laisser" on s'entend que je ne peux vous forcer en rien). La première, c'est que j'ai un vrai truc avec l'accent de ce mec. Toulouse c'est une ville dans laquelle je veux vivre à mon retour en France (je suis de la RP sinon). J'ai adoré l'ambiance, le calme, le son, les odeurs, tout tout je suis fan de cette ville, je ne saurais me l'expliquer mais je vivrais dans cette ville, croyez-moi ! (en revanche, ils ne sont pas plus souriants un lundi matin qu'un parisien, je veux dire, qui sourit en allant au taff un LUNDI MATIN ?? Personne !).

La deuxième histoire c'est que je suis sortie avec un toulousain, j'ai eu un énorme coup de coeur (du genre, celui qui te poignarde, te coupe le souffle, te fait pleurer et au final tu te lances à reculons car tu sais que tu vas souffrir) et cet accent... Cet accent restera le plus beau à mes oreilles car il y aura toujours cette petite pointe de nostalgie : et si la vie avait été différente, serais-je encore avec lui ?

Ah, j'en ai une troisième en fait ! Promis, après je vous lâche. Cette cover m'a été carrément servie sur un plateau. C'est directement le youtubeur qui m'a contacté par mail pour me parler de sa chaine et parmi toutes ses chansons c'est sur celle-là que j'ai flashé. C'était obligé !

Un jour je vous raconterais comment j'ai chanté cette chanson devant toute la classe (alors qu'on sait tous que je ne suis pas la nouvelle Callas).

C'te teasing !!

Bon visionnage et n'oublie pas de revenir me dire ce que tu en penses mais aussi d'aller voir la chaine du jeune homme si jamais tu es fan de cover toi aussi !

 

 

 

Paul Simon - Petite Marie

Commentaire (2) Clics: 1243

Des quantiques-moi : "Qui tu aimes" de Marc-Antoine

 

Aujourd'hui j'instaure comme je l'ai déjà fait un million de fois (3 en fait) un nouveau challenge sur le blog, en espérant que je m'y tienne plus que les autres.

Celui là concernera la musique mais différemment de celui du mardi. Je vais tout simplement choisir une chanson et dire de la merde en décortiquant les paroles.

Toutes les raisons sont bonnes pour dire de la merde, nan ? Allez on commence !

 

Qui tu aimes ? - Marc Antoine


Sans vouloir rentrer tout de suite dans le mélodrame mais le dernier Marc-Antoine connu s’est suicidé avec sa maitresse (même pas on s’occupe du destin de la femme officielle sur Wikipedia. L’épouse, cette entité négligeable). Es-tu sûr Marco de poser la question à la bonne personne ?

 

« Encore une journée sans se regarder
ça fait déjà quelques temps que c'est comme ça.
Encore une journée à me demander si tu aimes un autre homme que moi. »

 

Déjà, on peut remercier Marco de ne pas nous faire tourner en bourrique pendant des heures. La mise en contexte est faite dès les premières secondes de la chanson :

-La meuf de Marco est trop lâche pour larguer son mec alors elle l’ignore (une technique qui n'a jamais porté ses fruits mais que tout le monde utilise. Allez savoir !).

-Marco est un peu long à la détente (pour ne pas dire débile) puisque ça fait plusieurs jours que sa meuf ne le regarde plus et lui, il ne se pose la question que maintenant. Moi, si je ne regarde pas mon mec pendant deux secondes, il s’assoit à côté de moi, me prend les épaules et me demande si ça va d'un ton grave (tout en se demandant ce qu'il a encore fait. D'ailleurs j'en profite pour étrenner mon nouveau proverbe :"Si tu ne sais pas pourquoi ta femme te fait la gueule, rassure-toi, elle le sait !"). Après, je n’juge pas, chacun gère ses relations comme il veut !

 

« Non je ne pleurerai pas, du moins, pas devant toi, je te l'ai dit. »

Les mecs, ils se préviennent carrément de leurs réactions quand ils se feront tromper !

 

Mise en situation : « Heu, chérie, tiens en passant, j’y pensais comme ça, si un jour je te quitte, sache que c’est pas toi, c'est moi. OK ? C’est cool, tu veux du sel ? »

Non, désolée, Marco t’es pas crédible…

 

« Qui tu aimes
Qui tu aimes
Qui tu aimes
Dis moi Dis moi Qui tu aimes »

Alors là ! J’étais obligée de dire quelque chose. Nan, mais c’est quoi cette non inversion du sujet ? C’est une question ou une affirmation ? C’est pas clair là ton truc Marco ! Si elle te répond pas c’est peut-être parce qu’elle ne comprend pas que c’est une question (un point d’interrogation ça aiderait en plus. Fais pas ta pute, nous, on en a qu’un !) et si elle ne te regarde pas c’est peut-être parce qu’elle a trop honte de réaliser que son mec il a pas été à l’école. Si t’y mets pas du tiens, aussi… Moi je peux pas t’aider !

 

« J'ai trop laissé les choses aller »

J’osais pas te le dire, je pense qu’il va falloir arrêter la raclette.

 

« Je le vois, tu me glisses entre les doigts. »

Ça c’est le gras du fromage, je t’ai dit d’y aller mollo sur la raclette ! On m’écoute jamais !

 

« Je voudrais tant retrouver la femme qui savait prendre soin de moi. »

Tu parles de ta nourrice ? Nan, parce que là, j’ai perdu l’fil !

 

« Dis moi, si tu aimes, un autre homme que moi. »

Ah, bah là, c’est plus clair !

 

« Je t'ai pris pour acquis. »

Alors, Marco, il faut qu’on parle là. Je voudrais t’expliquer un concept assez new âge, très tendance 2015 : la femme n’est pas un objet. Je sais, je sais, c’est nouveau, ça parait bizarre mais c’est ce qu’on dit à chaque nouvelle mode et à force on s’y habitue. Fini d’aller les chercher en magasins, fini le service client jamais à la hauteur, la femme est un être humain. Avec les mêmes droits, si si !

« Non j'n'oublierais pas ces moments avec toi. »

Larusso non plus et ça ne l’a pas mené bien loin. Pas un bon filon, j’te l’conseille pas !

 

Bref, je sais pas quoi te dire Marco mais là, ton histoire, elle file un mauvais coton ! Je pense que le mieux, c’est de tenter un message sur son mur Facebook, là elle pourra difficilement l’ignorer mais attends toi à des tonnes de likes quand elle te larguera en direct. Au moins, le partage des amis se fera plus simplement.

 

C’est fini pour ce premier challenge, n’hésitez pas à me proposer des chansons ou à me dire ce que vous pensez de tout ça et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine !

 

 

Commentaire (0) Clics: 1176

[Covers en folie] #16: Te souviens-tu de moi ?

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour une nouvelle édition du challenge Cover en folie. N'oubliez pas d'aller voir celui d'Emma Scara !

 

 

Alors, on va rester dans le sombre, dans le triste, dans le plan en noir et blanc avec du mascara qui coule, OK ?

La semaine dernière, je te parlais de la reprise d'une chanson d'Avril Lavigne (qui est en partie française, tu t'en doutais vu son nom) mais Avril aussi fait des reprises.

Tu vas me dire qu'on tourne en rond mais que veux tu, en ce moment j'ai 14 ans, la mèche grasse qui me cache un œil, un pull noir avec des étoiles roses et un piercing au nombril.

Je ne les connais pas toutes mais je me souviens de celle-ci, un échec total, un bassiste médiocre, une chanteuse qui ne suit pas, un guitariste qui surnage, bref, de la daube en boite (mais le batteur déchire !). Mais bon, se mesurer à Metallica ce n'est pas rien non plus, la pauvre, ayons pitié. On peut dire qu'elle aura essayé mais mieux vaut qu'elle se contente du punk et du rock, le métal c'est pour les grands Avril. Non, j'ai dit les grands, pas les faux qui mettent des talons.

 

Ho, ho ! Transition de fou car la demoiselle porte des talons dans le clip de la cover dont je veux vous parler. Un clip très rétro, des tenues sexy, bref la demoiselle nous en met plein la vue. Je commence à me demander si la demoiselle ne fricoterait pas avec mon chadounet, puisque je n'arrête pas de la voir bosser avec lui et je vais de ce pas vérifier cette info.

Bon, je ne trouve rien à part qu'il travaille maintenant avec elle sur ses albums, notamment le dernier et que la chanson en question a servi pour la BO d'un film de One Piece. Wikipedia est une mine d'or, j'étais partie lire 3 lignes, j'ai fini par lire la bio de tous les 7 nains.

 

Haaaa, elle ne sort pas avec Chad, non, LA PUTE, elle l'a épousé !! Bitch, il était à moi. Mon mien !!!

(Grosse découverte après lecture du dernier paragraphe sur Wikipédia. Toujours lire jusqu'au bout !).

 

Bref, tu peux aller l'écouter (pute pute pute) et venir me dire combien elle est moche, que sa voix est nulle et qu'en vrai chadounet m'aimeuuuhhhhh.

 

 

Avril Lavigne - How You Remind Me

 

Commentaire (2) Clics: 1545